Auteur Sujet: Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...  (Lu 5217 fois)

Hors ligne Aya Völsunga

  • Revieweuse méchante à la retraite
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
    • http://www.ayanoyume.com
Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« le: 16 juillet 2010 à 01:03:10 »
Toujours dans le but d'améliorer les outils du site, nous aimerions donner un coup de jeune au HOWTO, c'est à dire au texte qui donne des conseils pour bien écrire une fanfiction de bonne qualité.
Ce "guide de l'auteur" n'aura pas pour but de "donner des leçons" en disant que tel ou tel fic, c'est bien ou nul mais ce serait un recueil de fiches techniques pour aider le jeune ou le moins jeune auteur de fanfic à bien écrire. Ces fiches se voudraient assez ciblées comme par exemple : "Mettre en forme un dialogue", "A quoi sert un plan quand on fait une fanfic ?", "Créer un OC crédible", etc. Le but est de ne pas mettre l'auteur qui cherche des conseils devant un pavé volumineux qui le décourageait mais face à des "astuces" faciles à trouver qui répondraient rapidement à une question, un besoin.

Donc, pour mieux cibler ces besoins, j'appelle à toutes les bonnes volontés pour donner ici, des idées, des propositions, des remarques pour développer un outil efficace et utile.

Alors, comme le guide du lecteur, que vous soyez un auteur confirmé ou débutant, venez poster ici. Merci de votre participation !

(Tehem, idem que pour le guide du lecteur, un petit post-it ?)

Hors ligne Jainas

  • Membres d'honneur
  • Prix Femina
  • ******
  • Messages: 1187
  • Sexe: Femme
    • mon lj
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #1 le: 16 juillet 2010 à 02:59:08 »
Pour ce qui est de "mettre en forme un dialogue", je me réfère généralement a ce post de Shakesk) qui est complet et très sympa. Au pire tu peux peut-être lui demander son autorisation pour le reproduire ici, je pense que ça ne la gênera pas.
Cet autre post ajoute aussi quelques idées stylistiques intéressantes.

« Modifié: 16 juillet 2010 à 04:51:19 par Jainas »

Hors ligne Aya Völsunga

  • Revieweuse méchante à la retraite
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
    • http://www.ayanoyume.com
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #2 le: 16 juillet 2010 à 03:02:38 »
Merci pour les liens (attention, le premier contient une erreur de frappe au début), je vais y jeter un coup d'oeil !

Hors ligne Saintemew

  • Dieu du Sommeil
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2548
  • Sexe: Femme
    • Eternal Goddess
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #3 le: 16 juillet 2010 à 04:36:36 »
Je ne sais pas si vous connaissez Oniris (C'est un site Belge sur les nouveaux écrivains, j'en fais partie). Ils ont posté des articles très intéressant sur le style et tout ça. Je vous en fais part.

Une aide sur la conjugaison

La ponctuation

La description

Les dialogues

La lisibilité d'un texte

Encore plus ici

voila voilou. Cela ne concerne pas trop la fanfiction mais l'écriture globale.

Hors ligne Aya Völsunga

  • Revieweuse méchante à la retraite
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
    • http://www.ayanoyume.com
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #4 le: 16 juillet 2010 à 06:44:14 »
Très intéressants, ces liens; ce forum a attiré mon attention,en plus de me donner plein d'idées ^^
Merci !

Hors ligne snakeBZH

  • Egorgeur de Trolls
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 3204
  • Sexe: Homme
  • On ne sent pas passer une lame bien aiguisée.
    • snakebzh-fat.over-blog.com
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #5 le: 03 avril 2011 à 07:55:33 »
Étant donné que le sujet de la forme est traité, je vais une fois de plus parlé du fond. Il faut dire que c'est un sujet que je trouve primordial au même titre que le respect de la langue française.
Il ne faut pas écrire tout et n'importe quoi. Cela peut sembler une évidence mais quand on voit la somme des fanfictions publiées, tous sites confondues, on remarque que le nombre de fanfictions ayant réellement un intérêt au point de vu scénario ne représente qu'un assez faible pourcentage. Certains ne seront peut-être pas d'accord avec moi et je les comprends, tout dépendant d'abord du degré d'exigence de chacun. Personnellement, je suis assez exigeant. Il faut que l'histoire titille mon intérêt pour que la lise jusqu'au bout. Donc, auteurs de fanfictions, n'hésitez pas à creuser vos idées et vos personnages. Il ne suffit pas que les personnages aient la classe pour que l'histoire soit bonne ou inversement. C'est un tout, l'histoire et les personnages doivent être du même acabit.
Mon petit truc personnel : avant d'écrire une histoire, je fais un dossier avec le synopsis, la présentation des personnages, les points importants,... Ça prend un peu de temps et je comprends que ça puisse rebuter ceux qui veulent commencer de suite à écrire pour pouvoir publier au plus vite. Mais je vous assure que ça aide. Généralement, quand j'ouvre le document où j'écris, j'ouvre aussi le dossier à côté. Comme ça, j'ai toujours un œil sur ma liste de personnage et sur les points-clé. C'est devenu essentiel pour moi car je suis un habitué des séries, et sans ce genre de dossier, je serais rapidement perdu dans ma narration. Prendre le temps de réfléchir à chaque point de l'histoire pour ne pas la bâcler du début (la partie la plus facile) à la fin (bien plus dure à ne pas rater).
Mais attention, certaines idées vous viendront comme ça, d'un coup sans crier gare. Ne les rejeter pas sous prétexte que vous n'aviez pas prévu ça au début. Ce genre d'inspiration spontanée est souvent très payante pour le récit. Même si ça vous force à modifier quelque chose par la suite, réfléchissez avant de la rejeter. Qui sait si ce ne serait pas mieux ?

Voilà quelques conseils d'un auteur de fanfictions à d'autres auteurs ou futurs auteurs. Un dernier conseil : quoiqu'il arrive, écrivez ce que vous aimez, car vous êtes votre premier lecteur. Si l'histoire plait aux autres mais pas à vous, ce n'est pas bon. Vous devez avant tout vous faire plaisir à écrire et à relire.

Kenavo.
Kentoc'h Mervel Eget Bezañ Saotret.
HONNEUR  RESPECT  TOLERANCE  LIBERTE
Jamais à genoux. Toujours debout.

Moqueur toujours. Insultant jamais.
Quoique...^^

Je t'aime mon petit chat.^^

Hors ligne Nobody

  • Nobody is perfect
  • Modérateurs globaux
  • Prix Renaudot
  • ********
  • Messages: 2210
  • Sexe: Femme
  • Fan de Code et des requins.
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #6 le: 26 avril 2011 à 07:52:57 »
"Pour insister, " coupa Jim, anticipant le commentaire de Spock. "Parce que c'était Stupide. Et le truc du "héros imprudent", c'est mon truc, pas le vôtre. Vous êtes la partie sensée et rationnelle de ce partenariat. C'est vous qui portez le t-shirt "I'm with stupid".
Veritas - Peneloo

Hors ligne Aya Völsunga

  • Revieweuse méchante à la retraite
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
    • http://www.ayanoyume.com
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #7 le: 26 avril 2011 à 08:12:33 »
Merci pour les idées. Faudrait que je m'y remette sérieusement... Disons que je suis occupée avec une nouvelle histoire pour l'instant mais bon, tout est question d'organisation !

Hors ligne sevee

  • Robert Louis Stevenson
  • Reviewers
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 853
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #8 le: 07 août 2011 à 23:44:51 »
Aya tu sais que sur ce projet la, tu as mon entiere cooperation.
Underkilt...

Hors ligne KatSou

  • Nouvelle
  • **
  • Messages: 191
  • Sexe: Femme
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #9 le: 24 mai 2015 à 23:55:45 »
Bonjour,

Je me demandais si le guide pour l'écriture présent sur le site est le résultat de vos concertations, ou s'il doit encore être modifié.
En tout cas, je l'ai trouvé très utile et assez complet. Pas mal de vos conseils me font réfléchir sur mon écriture. C'est une bonne chose car ça fait un petit moment que je n'ai pas repris la plume et je dois dire que pas mal des bons automatismes que j'avais acquis à une époque se sont un peu rouillé depuis.  :S

Je vais tout de même me permettre quelques petites remarques.
> Bien que je considère ce guide comme majoritairement bien fichu, je lui trouve par moment un petit ton "pédant" qui me laisse un tantinet perplexe.  ;) Par exemple, lorsqu'on démarre la lecture de ce guide, on tombe dès le départ sur une phrase comme celle-ci : "L'un des symptômes les plus apparents est que vous souffrez d'un excès de confiance qui confine à la stupidité la plus totale." (Chapitre 1 : Admettez que vous avez besoin d'aide)
Ok, c'est clairement affiché, tous les auteurs débutants sans exception sont des abrutis. Nous sommes prévenus.  :D
Bon, j'ai bien cerné le côté un peu "taquin" du site envers les jeunes auteurs. Cependant, si on considère que malheureusement, ceux qui auraient le plus besoin de ces conseils sont précisément ceux qui ne les liront jamais, on en déduit que finalement, seuls les consciencieux et les inquiets auront le privilège de se faire joyeusement basher sans raison. Ce n'est pas très encourageant. ^.^
C'est un détail, mais c'est un peu dommage à mon sens.
> Les fautes... Il y en a beaucoup. Beaucoup trop pour un guide destiné à prodiguer des conseils pour mieux écrire. Qui plus est, un guide rédigé collectivement par des "auteurs confirmés" qui ne mettent pas en pratique le premier conseil qu'ils donnent à leurs lecteurs : la relecture. Je crains que ça décrédibilise pas mal la démarche.
> Le texte blanc ou coloré sur fond noir. Je me suis littéralement explosé les yeux à lire ce guide. Je sais que les codes couleur permettent d'identifier les auteurs, mais je trouve ce système bien agressif pour les mirettes.

Voici pour les petites remarques. J'espère que ce ne sera pas mal pris, ce n'est pas le but. D'autant que j'ai lu ce guide entièrement et que je l'ai trouvé réellement intéressant. ;)
« Modifié: 25 mai 2015 à 00:14:50 par KatSou »

Hors ligne OldGirlNoraArlani

  • Knower of nothing
  • Correcteurs
  • Prix des lecteurs
  • ********
  • Messages: 1094
  • Sexe: Femme
  • You know nothing, Jon Snow
    • http://alorrai.wix.com/noraarlani
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #10 le: 25 mai 2015 à 00:57:48 »
On ne peut plus d'accord avec toi :snitch:
D'ailleurs la première chose que j'ai faite en arrivant, ça a été de le corriger intégralement, parce que je trouvais aussi que le petit ton supérieur (qui loupait la cible) + les grosses fautes, ça le faisait moyen.
Nonobstant le super outil de travail que c'est déjà tel quel.

Après je trouve que les références permanentes à un obscur fandom pointu ne sont pas forcément l'option que j'aurais retenue, eut égard à ma déformation professionnelle et en termes de consensualité et convivialité de l'outil.
Mais j'ai bien compris la philosophie du lieu (s'en prendre plein la poire pour pas un rond en gardant le sourire sinon c'est qu'on a pas d'humour) et du coup, je trouvais ça pas mal  toutes ces bourdes dans le manuel et que ça remettait bien l'amateurisme au coeur de la fanfiction, avec un petit côté impitoyablement CQFD que je suis probablement la seule à goûter au second degré.  :devil:

Mais rien n'est parfait en ce bas monde, et puis c'est gratuit et issu d'un bénévolat nourri de passion durable (puisque c'est une traduction).
Pour faire beaucoup de traductions depuis des années, je sais que trouver le ton juste est parfois une gageüre. Et qu'à trop vouloir coller à l'original, on pond seulement une daube en français. Car ce ne sont pas des mots seuls que l'on doit traduire, mais un contexte, une culture. Pardon je m'égare.  :D

Si le manuel était parfait, sûr qu'il faudrait l'envoyer à tous les inscrits automatiquement en guise de cadeau de bienvenue. Mais pas en l'état actuel de sa condescendance que je trouve contreproductive. Elle en éloigne ceux qui pourraient en avoir besoin.  Ceux qui ont plus besoin d'être encouragés et soutenus se font "basher" gratuitement. Monde cruel.

Après heureusement, il a le sacerdoce des correcteurs qui vient en back up. Mais faut déjà oser demander dans le contexte de scuds volants parfaitement identifiés qui règne parfois ici... Pas donné à tout le monde.

Hein ? Ah non je ne crache pas dans la soupe, non. Je respecte l'esprit des lieux, la règle non écrite à son fronton : qui aime bien châtie bien.
Mais je préfèrerais que ce soit le langage et que ça réponde à une impulsion plus intérieure.

Où elle est ma correction du manuel ? Paumée au fond d'une boîte mail de l'hébergeur de ces pages ;-) Depuis des semaines ! Bah ouais parce que bon faudrait reprendre toutes les pages HTML et c'est du boulot. Et puis c'est chiant à faire vu que j'ai truffé le tout commentaires personnels (exprès !) :-D

Oldie
"Lorsqu’Harlock reprit conscience, il avait le nez dans une motte de sphaigne et une vue directe sur un gros scarabée."
Quand lama fâché, AuBe in Arcadia

Hors ligne QCTX

  • Orson Scott Card
  • Reviewers
  • Prix Goncourt
  • ********
  • Messages: 3866
  • Sexe: Homme
  • Haruhi Ackbar !
    • http://qctx.free.fr/textes/HOWTO/howtosom.htm
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #11 le: 25 mai 2015 à 06:31:39 »
Citer
je lui trouve par moment un petit ton "pédant" qui me laisse un tantinet perplexe.
Pas pédant, "méprisant" ou "qui tape au bazooka sur des chiures de mouche" serait plus proche de la vérité.
C'est une question d'expérience (oui, j'ai eu plusieurs cas d'auteurs qui se sont améliorés après en avoir pris plein la tronche) et de statistiques. Une grosse majorité des fanfictions sont mauvaises car elles ne suivent pas les règles minimale de la littérature (orthographe, grammaire, mise en page, typographie...), mais, hé, c'est normal, puisque ce sont des FANfiction et que les fans sont donc comme bon leur semble (le simple fait d'écrire une fiction étant une liberté qui prouve leur je-m'en-fout-isme du respect de l'oeuvre). Personne n'est OBLIGE de suivre les règles de ce guide, seulement, ceux qui souhaitent s'améliorer (c'est dis dans le sous-titre). Et ceux qui souhaitent s'améliorer savent déjà qu'ils écrivent du caca.
Ils n'ont juste pas forcément idée de l'odeur.
Aussi, quand tu annonces que :
Citer
Ok, c'est clairement affiché, tous les auteurs débutants sans exception sont des abrutis. Nous sommes prévenus.
tu manques en fait un point. Ce n'est pas tous les auteurs débutants sans exception, mais tous les auteurs qui souhaitent s'améliorer le souhaitent parce qu'il écrivent mal. Ce qui est logique en soit, tu en conviendras (et un tantinet méprisant, j'en conviens tout à fait).

Citer
malheureusement, ceux qui auraient le plus besoin de ces conseils sont précisément ceux qui ne les liront jamais, on en déduit que finalement, seuls les consciencieux et les inquiets auront le privilège de se faire joyeusement basher sans raison. Ce n'est pas très encourageant. ^.^
CE qui n'ont pas besoin de s'améliorer se partagent en deux catégories : ceux qui écrivent superbement bien et n'ont donc que faire d'un guide qui ne leur apprendra rien et ceux qui écrivent mal... mais n'en ont rien à foutre et ne cherche pas à progresser. Et ces derniers, je sais pas toi, mais moi j'ai pas envie de lire ce qu'ils écrivent. Qu'ils s'étouffent dans leurs skyblogs, je n'ai que mépris pour ces égoïstes, ils ne méritent donc pas les informations dispensées dans ce guide.
Maintenant pour ceux qui écrivent mal, mais cherchent quand même à trouver des moyens de progresser... ces gens là ont besoin qu'on les poussent sur la bonne voix et doivent bénéficier des expériences de leurs prédécesseurs. Le problème, c'est que tenir les gens par la main a rarement fait progresser le scmilblick (tu en parleras à tes (anciens ?) professeurs, qu'ils te donnent un cours sur la pédagogie).

Citer
Les fautes... Il y en a beaucoup
Là, pour le coup, on est d'accord tous les trois, ça craint. Mais c'est en cours de réparation sur ce point.
Citer
Le texte blanc ou coloré sur fond noir. Je me suis littéralement explosé les yeux à lire ce guide.
C'est pourtant plus reposant que l'inverse, tous les malvoyants te le diront. Après, comme sur tout navigateur tu peux régler la taille de la police (Ctrl+/Ctrl-) si tu trouve que c'est acrit trop petit. De plus la police n'est pas blanche, mais grise, justement pour éviter de flasher un peu trop. Et pour les couleurs des différents auteurs, j'ai fait un peu comme j'ai pu.

Citer
J'espère que ce ne sera pas mal pris, ce n'est pas le but.
Ahhahahahahahh... Merci pour la crise de rire, ça fait toujours plaisir.

Citer
Après je trouve que les références permanentes à un obscur fandom pointu
Obscur ? T'en connais beaucoup des séries qui se payent un revival de plusieurs films plus de 10 ans après la dernière production visuelle ? Va dire ça au whoviens, ça va les faire rire.

Citer
Où elle est ma correction du manuel ? Paumée au fond d'une boîte mail de l'hébergeur de ces pages ;-) Depuis des semaines ! Bah ouais parce que bon faudrait reprendre toutes les pages HTML et c'est du boulot. Et puis c'est chiant à faire vu que j'ai truffé le tout commentaires personnels (exprès !)
Tiens, tu vois Katsou, quand la vieilleFille parlait de scud, un peu plus haut, ben là, celui-là, il a mon nom dessus.
Plus sérieusement, la correction du fichier (oui, ce n'est qu'un seul gros fichier HTML) a plutôt bien progressé, j'en suis à la quatrième ou cinquième passe (normalement la dernière) celle où je corrige l'utilisation des guillemets sur tout le texte. Sauf que je me suis pris une convention dans le genoux (Epitanime) ce qui veux dire que je dois passer mon week-end prolongé à fignoler un jeu pour mon association. Mais ça devrait être finalisé pour la mi-juin.
- Ha, et j'adore ta façon de parler aux newbies. Ca me rassure quand à ma prétendue "violence verbale". - QCTX, chieur.
- Les fruits pourris ne tombent pas de l'arbre sans être un peu secoués. Après seulement ils peuvent espérer germer et devenir une plante saine. - Aka

Hors ligne KatSou

  • Nouvelle
  • **
  • Messages: 191
  • Sexe: Femme
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #12 le: 25 mai 2015 à 10:53:17 »
Citer
Pas pédant, "méprisant" ou "qui tape au bazooka sur des chiures de mouche" serait plus proche de la vérité.
La délicatesse, c'est pour les tapettes !  :medieval:
 :oui:

Citer
Et ceux qui souhaitent s'améliorer savent déjà qu'ils écrivent du caca.
Dans la vie, il y a deux catégories de personnes : ceux qui ont un flingue et ceux qui creusent ! Toi, tu creuses !  :cool02:
Sérieusement, c'est affreusement binaire comme point de vue. D'un côté les chefs d’œuvres et de l'autre les purges. Ce qui se passe entre les deux, on s'en bat les steaks. C'est presque enfantin comme vision.
Donc, si je pars de ce point de vue là, j'en déduis que les auteurs de ce guide n'ont plus rien à apprendre (on ne se permet pas de donner des conseils quand on est soi-même une quiche, surtout quand on a la prétention de "vouloir mettre un terme" au déferlement de fics nulles qui pullulent un peu partout). Ou bien, dans le cas contraire (cf. l'introduction), c'est qu'ils écrivent du caca. Ah bah oui, c'est soit l'un soit l'autre, nom d'une trompette !

Pourtant tu conviendras sans doute que pour passer de l'état de bouse à celui de chef d’œuvre, il faut bien des intermédiaires. A moins que vous n'ayez été frappés par quelque grâce mystique dont vous avez le secret. Il est donc tout à fait possible que les auteurs consultant ce guide puissent nous pondre un peu mieux que des "chiures de mouche". C'est d'autant plus vrai qu'ils font la démarche de glaner des conseils pour s'améliorer. Une démarche qui témoigne d'une sensibilité particulière à l'écriture. De même que le "talent" ne s'apprend pas au travers d'un guide, la technique peut très bien faire défaut, même avec du talent. C'est là tout l'intérêt de ce guide. Nous sommes d'accord pour dire que personne n'apprendra à trouver son style, à corriger ses fautes ou élaborer un bon scénar avec cet outil. Tout cela, c'est le boulot de la prélecture et de l'assiduité, entre autres choses. En revanche, un auteur peut trouver des conseils d'organisation ou typographiques au travers de ces lignes, par exemple.

Citer
CE qui n'ont pas besoin de s'améliorer se partagent en deux catégories : ceux qui écrivent superbement bien et n'ont donc que faire d'un guide qui ne leur apprendra rien et ceux qui écrivent mal... mais n'en ont rien à foutre et ne cherche pas à progresser.
Dans la vie, il y a deux catégories de personnes...
Désolée...  :D

Citer
Et ces derniers, je sais pas toi, mais moi j'ai pas envie de lire ce qu'ils écrivent. Qu'ils s'étouffent dans leurs skyblogs, je n'ai que mépris pour ces égoïstes, ils ne méritent donc pas les informations dispensées dans ce guide.
Oui, pour le coup je te rejoins. Sauf pour ce qui est du "mérite" ... tout simplement parce que c'est majoritairement à eux que s'adresse ce guide. Vous les ciblez vous-même avec le chapitre "admettez que vous avez besoin d'aide". Vous le confirmez avec la phrase que j'ai déjà citée dans mon précédent commentaire ("L'un des symptômes les plus apparents est que vous souffrez d'un excès de confiance qui confine à la stupidité la plus totale.") A qui donc s'adresse cette phrase ? Qui d'autres que ceux qui n'en ont rien à foutre doivent admettre qu'ils ont besoin d'aide ? Certainement pas ceux qui lisent le guide, puisqu'ils sont précisément en recherche d'aide. On ne peut donc pas dire que ces lecteurs là souffrent "d'un excès de confiance" puisqu'ils recherchent des conseils. Lorsqu'Oldie vous dit que vous vous trompez de cible, ce n'est pas du pinaillage d'intello qui joue à retourner les mots. Vous êtes réellement entrain de vous adresser à des gens qui ne liront jamais vos phrases. Sur ce constat, soit il y a vraiment un problème de forme, soit ce joyeux pamphlet n'a d'intérêt que pour vous-même.

Citer
Le problème, c'est que tenir les gens par la main a rarement fait progresser le scmilblick
Bien sûr que si. Surtout en matière d'apprentissage. C'est le fondement même de l'éducation.

Citer
C'est pourtant plus reposant que l'inverse, tous les malvoyants te le diront. Après, comme sur tout navigateur tu peux régler la taille de la police (Ctrl+/Ctrl-) si tu trouve que c'est acrit trop petit. De plus la police n'est pas blanche, mais grise, justement pour éviter de flasher un peu trop. Et pour les couleurs des différents auteurs, j'ai fait un peu comme j'ai pu.
Oui, ça j'admets que c'est davantage l'affaire d'une sensibilité personnelle que d'un réel problème.

Citer
Ahhahahahahahh... Merci pour la crise de rire, ça fait toujours plaisir.
Mais je t'en prie. ;)

Citer
Obscur ? T'en connais beaucoup des séries qui se payent un revival de plusieurs films plus de 10 ans après la dernière production visuelle ? Va dire ça au whoviens, ça va les faire rire.
Moi, ce que j'entends dans la remarque d'Oldie, c'est qu'en dehors du rayonnement d'Evangelion, le fait de cibler la quasi totalité de vos conseils sur un univers bien défini accentue l'effet clanique qui suinte tout le long de ce guide. En clair, on marche sur vos plates-bandes. Vous ne vous contentez pas de prendre un fandom pour référence (et tout à fait entre nous, il est clair que ça nous change un peu des indécrottables Harry Potter, Twilght ou Naruto), vous l'édifiez carrément. On ne propose pas Evangelion, on parle d'Evangelion, un point c'est tout ! Alors, bien entendu, ça ne change pas grand chose à nos petites affaires. On est assez grand pour faire la transposition sur nos univers de référence tout seul. Mais le ton est donné. On comprend vite au travers de ces lignes, et plus tard au sein de ce forum, qu'on frappe à la porte d'un club très fermé.

Citer
Tiens, tu vois Katsou, quand la vieilleFille parlait de scud, un peu plus haut, ben là, celui-là, il a mon nom dessus.
Ah bah tiens, j'ai aucun mal à te croire.  :laugh:

Hors ligne AuBe in Arcadia

  • Capitaine
  • Membres d'honneur
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1010
  • Sexe: Femme
  • Et in Arcadia ego
    • https://ficsinarcadia.wordpress.com/
Re : Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #13 le: 25 mai 2015 à 11:36:26 »
Dans la vie, il y a deux catégories de personnes...
Désolée...  :D
Tiens c'est amusant, j'ai justement disserté selon le même schéma ce soir...
Dans la fanfiction, il y a deux branches. Ce guide est une superbe matérialisation de "l'autre branche". Et en sachant que les deux branches se mélangent mal, l'impression de club fermé est logique et inéluctable.
"Un des gars des arrière-cuisines m'a appris que toutes les toilettes de l'étage tesseractique se sont changées en moutons hier. J'aimerais bien voir ça."
Allez les mages ! Pratchett


Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #14 le: 25 mai 2015 à 13:00:14 »
Je ne crois pas qu’il existe une recette miracle pour « créer » un bon auteur. Tout est fort subjectif.
Néanmoins, je concède qu’il ait des prérogatives chez certaines personnes au niveau de leur faculté à déceler leurs propres erreurs et à avancer.

Ce que j’en pense, c’est qu’il existe un nuancier entre deux extrémités bien définies : les très très mauvais auteurs qui déplaisent à tout le monde et les très très bons qui plaisent à tout le monde. Je considère que chaque extrémité est impossible à atteindre dû aux goûts de chacun et surtout, ce qu’on considère comme critères de lecture et notre propre vision de la médiocrité et de ce qui est bon.

Ce qui fait qu’un auteur est capable d’avancer dans la qualité de ses écrits, c’est son recul vis-à-vis de ses travaux, de sa capacité à se remettre en question, d’essayer de nouvelles choses, de nouvelle façon de raconter une histoire. C’est tout aussi applicable à un auteur qui débute qu’à un auteur qui en a dans les jambes depuis pas mal d’années.

De plus, quelqu’un qui écrit depuis des années peut être un auteur insipide alors qu’un qui a à peine écrit deux histoires peut s’avérer être intéressant et devenir un auteur « à suivre ».

Certes, il existe des facteurs à ne pas négliger dans le cheminement du « parfait auteur » : l’orthographe, la conjugaison et la grammaire. Tout le monde est amené à faire des fautes dans sa vie ; certains bien plus vite que d’autres. il faut juste apprendre à y être attentif.

Néanmoins, un guide reste un guide. On le lit, on ne le lit pas. On le suit, on le suit pas. Chacun fait ce qu’il veut.

Pour ma part, je déteste lire des fanfictions avec des termes japonais (que ce soit des expressions ou des termes honorifiques). Je ferme la page sans chercher plus loin (sauf si l’intrigue m’a suffisamment intéressé). Cela fera un lecteur de moins pour l’auteur. Tant pis ou tant mieux. Et y a sans doute des gens qui s’en fichent de ce point et vont quand même continuer les lectures.
Tout comme je n’aime pas le schéma YAOI et que certains trouvent ça plaisant.
Tout comme j’aime la science-fiction et que certaines la vomissent.
Tout comme j’aime les récits absurdes et que certaines préfèrent le naturalisme ou le surréalisme.

Avec le nombre des années, j’avoue être devenu trop blasé pour tendre la main à des auteurs que je considère en train de patauger dans la boue.
Je galère de mon côté, ils galèrent du leur.

Par rapport au sentiment d’élitisme, qu’est-ce qui fait que quelqu’un fait partie d’une élite ou non ? Parce qu’il parle bien ? La bonne blague. Il y a des personnes avec beaucoup d’éloquence et qui n’ont rien à raconter dans une histoire.
Parce que son histoire est souvent recommandée ? Bof. Possible copinage entre auteurs ou simple reprise d’une autre fiche de recommandation ou du bouche-à-oreille efficace.
Parce que son histoire a beaucoup de vues, favoris, commentaires ? Bof. La vieillesse de l’histoire peut être une explication plausible à ce phénomène.

On peut grimper très vite les échelons et se casser la gueule à la première marche un peu glissante.

Edit pour répondre à certains points, au risque de répéter des trucs :

@KatSou
Citer
Par exemple, lorsqu'on démarre la lecture de ce guide, on tombe dès le départ sur une phrase comme celle-ci : "L'un des symptômes les plus apparents est que vous souffrez d'un excès de confiance qui confine à la stupidité la plus totale." (Chapitre 1 : Admettez que vous avez besoin d'aide)
Ok, c'est clairement affiché, tous les auteurs débutants sans exception sont des abrutis.
Il appert juste que certains auteurs débutants et médiocres (pour exemple : une bonne partie de la population cachée dans les skyblogs même si on peut y trouver des bons auteurs) ont souvent une résistance à la critique. Je veux dire par là que dans une certaine généralisation, c'est que ce genre d'auteurs ont confiance en eux de façon excessive ce qui rend compliqué la mise en évidence de problème dans leurs écrits. Il est difficile de leur pointer du doigt des problèmes par exemple d'orthographe quand ceux-ci pensent que leurs écrits sont si parfaits et que l'orthographe, mouarf, on s'en fiche.
Quand quelqu'un a tellement confiance en lui, il est humainement impossible de lui faire entendre raison et de lui faire se remettre en question.

Néanmoins, à prendre cela avec des pincettes, tous les auteurs "débutants" ne sont pas des adolescent butés jusqu'à la moelle et qui écrivent de suite de la boue.

Citer
ceux qui auraient le plus besoin de ces conseils sont précisément ceux qui ne les liront jamais, on en déduit que finalement, seuls les consciencieux et les inquiets auront le privilège de se faire joyeusement basher sans raison.
Les consciencieux et les inquiets comme tu le soulignes ne se sentiront pas "basher" parce qu'ils auront assez de jugeote pour comprendre que justement, s'ils sont sur ce site là, ils ne sont pas dans la case "j'admet pas du tout que j'ai besoin d'aide car j'ai trop confiance en moi".  Bien au contraire, ils ont déjà dépassé ce stade donc ils l'ignorent tout simplement.
Je conçois que cela remet en question ce point par rapport à la lisibilité de ce chapitre aux auteurs qui ne veulent rien entendre ou se remettre eux même en question. Mais cela, on va dire que cela fait partie de "la blague" ?

@OldGirlNoraArlan
Citer
Après je trouve que les références permanentes à un obscur fandom pointu ne sont pas forcément l'option que j'aurais retenue, eut égard à ma déformation professionnelle et en termes de consensualité et convivialité de l'outil.
A l'époque de la rédaction de ce guide, Evangelion était un fandom assez répandu dans les méandres d'internet. C'est la vieillesse du guide (et donc du "fandom" d'exemple)qui pose souci à ce niveau. Je peux comprendre que cela ne parle pas à tout le monde. Néanmoins, on peut transposer certains conseils sur d'autres fandoms (comme la langue dans le texte, vérifier certaines informations ou les personnages qui doivent être pour la plupart IC).
Maintenant, question fandom d'exemple, c'est assez difficile d'en trouver un commun à tous les auteurs. Certains écrivent sur des groupes de musiques, d'autres sur des personnes réelles, d'autres sur des bouquins, d'autres des mangas, encore d'autres sur des séries, encore d'autres sur des films, sur des comics, des cartoons, des jeux vidéo...Bref, on ne peut pas reprocher l'utilisation d'un fandom en particulier. Certes, ça va parler à certains et à d'autres non.
Peut-être faudrait il tourner tout cela autour de l'écriture original mais dans ce cas là, le guide devrait être remanié à plusieurs niveaux.
A titre d'exemple, Naruto est un fandom très "célèbre" dans le domaine de la fanfiction et pourtant, j'y connais rien, du tout, que pouet, nada. Alors, un guide d'écriture en prenant exemple de Naruto, je n'y comprendrai pas toutes les références. Néanmoins, il y a des choses que fandom X ou Y ne changera pas dans la rédaction du guide. 

Sinon :
Citer
Pas pédant, "méprisant" ou "qui tape au bazooka sur des chiures de mouche" serait plus proche de la vérité.
La délicatesse, c'est pour les tapettes !  :medieval:
 :oui:
*gonfle ses joues* La délicatesse, c'est très bien.  -_-
« Modifié: 25 mai 2015 à 13:39:25 par Marth »
Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Hors ligne OldGirlNoraArlani

  • Knower of nothing
  • Correcteurs
  • Prix des lecteurs
  • ********
  • Messages: 1094
  • Sexe: Femme
  • You know nothing, Jon Snow
    • http://alorrai.wix.com/noraarlani
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #15 le: 26 mai 2015 à 07:15:43 »
Hello
Pour ceux qui auraient eu un doute, quand j'ai écrit "obscur fandom" en parlant d'Evangelion, c'était de la provocation délibérée de ma part. :D  Je comptais obtenir une réaction... qui ne s'est pas faite attendre.

Quand j'ai lu ce manuel la première fois (bien avant de m'inscrire sur le site d'ailleurs et de l'oublier pendant plusieurs mois), c'est le premier truc que je me suis dit : y a de l'idée mais alors pourquoi ce fandom-là ? Notez que ça aurait été Naruto, ça aurait été pareil...

Je considérais que c'était trop particulier pour être véritablement rassembleur et paraissait réserver d'éventuels conseils aux seuls fans d'Evangelion (alors que tant d'autres pouvaient en avoir aussi éventuellement besoin). Oui, même si on peut extrapoler.
Il y a quand même un chapitre entier sur le caractère des personnages de ce truc et comment ne pas les dénaturer par l'énoncé de ce qu'ils sont. (Déjà ça m'étonne que de vrais fans puissent méconnaître des personnages d'une série qu'ils sont censés adorer au point de... mais bon)...
Un chapitre sur "Comment faire pour garder n'importe quel personnage dans le droit fil de ce qu'il est et pourquoi" n'avait-il pas une place de bon sens ?

Les connaisseurs nombreux de ce fandom peuvent hurler et se prévaloir de leur multitude, on ne peut rien faire contre ça : si tu connais pas un truc,  et bien tu le connais pas, point barre, même s'il y en a beaucoup qui ne sont pas dans ton cas.
Passons.

Mais ça fait écho ce que KatSou désigne plus ou moins comme le côté très "clanique" du forum où il est difficile de s'insérer et d'être véritablement accueilli dans sa différence si on n'aime pas les mêmes choses. Ce que je ne sais pas, c'est si prendre japonais seconde langue et se farcir des litres d'animes et de BD c'est la condition sine qua non pour être un tant soit peu "considéré" et respecté...
J'ose espérer que vous êtes suffisamment matures pour entendre , si je vous dis que ça n'est pas toujours très évident...

J'ai compris d'où venait mon erreur. J'ai découvert le site en pensant qu'il s'agissait d'une communauté d'écrivains de niveaux variés qui pourraient échanger sur l'écriture et ou différentes techniques, s'entraider mutuellement, ou se conseiller.
Je pensais cela en raison de la charte du site, sa "ligne éditoriale", qui était soignée et pensée. A cause de l'existence des "notations", de la mise en place des reviewers, relecteurs et correcteurs bénévoles, tout ceci me semblait positif et produisait une impression de sérieux et de rigueur, soutenu par une forme d'idéalisme de l'amélioration des auteurs qui le souhaitaient, et qui trouvait de l'écho chez moi.

Et après, j'ai découvert le microcosme du forum...  :D :D :D

Et on n'est plus du tout au même endroit.
Je reconnais que pour être déçu, il faut avoir des attentes.
Mon seul message pourrait être : soyez conscients qu'il y a une différence entre l'image qui est projetée par les infrastructures du site et la vie du forum. C'est tout ce que je dis.

Ayant ça en tête, le "Manuel" semble être un pur produit de l'esprit du forum, alors que j'attendais un pur produit de l'esprit du site.

C'est un regret de ma part, il m'appartient et je n'en tiens personne pour responsable. C'est dans ce cadre là que mes remarques se sont insérées. J'ai conscience qu'elles peuvent avoir un petit côté inspecteur des travaux finis et c'est la raison pour laquelle je m'étais spontanément proposée pour corriger les fautes en un temps record alors que personne ne me demandait rien.

Je sais bien dans quel contexte ce Manuel et sa traduction s'inscrivent puisque QCTX me les a poliment expliqués (il peut le faire !).
Les opinions présentes dans les pages traduites appartiennent d'abord à leurs auteurs.
Je ne suis pas du tout certaine qu'il faille le voir comme un "produit" élaboré par l'équipe d'animation comme la meilleure façon d'apporter des réponses aux auteurs débutant dans la fanfiction. Pour moi cela ressemble bien davantage à une initiative personnelle qui s'est trouvée adoptée parce que l'idée de fond était globalement bonne... ou peut-être marrante.

En ce qui me concerne, il y a des choses qui m'ont intéressées dedans, plutôt pour savoir la différence entre écrire une fiction et écrire une fanfiction. Car j'ai découvert tout en même temps : le genre, les plateformes de parution, les "bêtas". J'avais besoin de connaître un peu "les usages".

J'ai procédé empiriquement du coup, mais j'aurais apprécié un ouvrage qui m'aurait dit les choses simplement, sans rien "supposer" sur mon compte, plutôt que de passer devant un sergent instructeur caporal aigri et méprisant : VOUS N’ÊTES QUE DES M*** !" Chef oui chef. PLUS FORT ! Chef oui chef ! J'ENTENDS PAS !!!...

On fronce les sourcils et c'est normal. Il faut vraiment être venu d'ailleurs, bien au delà du réel, pour croire qu'on va entendre une réponse du genre : oh oui encore mon héros... :D :D :D
Invariablement, une introduction pareille génère un : "mais tu vas te calmer toi et commencer par me parler sur un autre ton".

Considérer que tous les fanfiqueurs sont des hooligans obtus et encrassés, rebelles à toute discipline, je m'en foutistes, rigolards, nuls et fiers de l'être... Et bien je suis un peu triste que l'on puisse le penser sincèrement si ça constituait non une opinion mais le fruit d'une expérience réelle et vécue...

Mais je pense qu'il y a tout de même de la place pour s'adresser à des personnes dotées de plus de sensibilité qu'un bloc de grès, et qui ont envie qu'on leur parle normalement et si ce n'est gentiment, mais du moins de façon neutre.

Oldie
"Lorsqu’Harlock reprit conscience, il avait le nez dans une motte de sphaigne et une vue directe sur un gros scarabée."
Quand lama fâché, AuBe in Arcadia

Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #16 le: 26 mai 2015 à 08:20:49 »
Citer
Déjà ça m'étonne que de vrais fans puissent méconnaître des personnages d'une série qu'ils sont censés adorer au point de... mais bon)...
Tu serais surprise. Ce n'est pas le fait de méconnaître un personnage (à l'époque, il y avait pas autant de sites qui balançaient des infos sur le fandom, wikipédia par exemple existait pratiquement pas) mais plutôt de donner une fausse interprétation de ce dernier dans un récit.
Un exemple : il y arrive que certains auteurs par haine d'un personnage en particulier le dénaturent par simple envie, sans aucune raison apparente. Juste, voila, ils aiment pas *ce* personnage alors on le massacre allègrement. Et pour le peu que le personnage soit haï du fandom en entier, tant qu'à faire. Qu'est ce qu'on a à fiche de lui donner la vraie personnalité du manga/anime/comics ?

Chacun peut avoir une interprétation personnelle d'un personnage. Néanmoins, il faut s'attendre que les lecteurs n'y retrouvent pas leur compte, sauf si l'auteur réussit à bien remanier le personnage original du fandom en question pour en faire quelque chose d'intéressant. Cela peut renvoyer sur l'éternel débat : OOC vs IC.

Citer
Mais ça fait écho ce que KatSou désigne plus ou moins comme le côté très "clanique" du forum où il est difficile de s'insérer et d'être véritablement accueilli dans sa différence si on n'aime pas les mêmes choses. Ce que je ne sais pas, c'est si prendre japonais seconde langue et se farcir des litres d'animes et de BD c'est la condition sine qua non pour être un tant soit peu "considéré" et respecté...
J'ose espérer que vous êtes suffisamment matures pour entendre , si je vous dis que ça n'est pas toujours très évident...
Je suis pas un fan inconditionnel d'anime (et encore, plus du Mecha qu'autre chose). Le japonais, j'y connais rien.
C'est un raisonnement fallacieux tout de même.

Citer
J'ai découvert le site en pensant qu'il s'agissait d'une communauté d'écrivains de niveaux variés qui pourraient échanger sur l'écriture et ou différentes techniques, s'entraider mutuellement, ou se conseiller.
C'est le cas. Je ne pense pas que quelqu'un eût été mangé quand ce dernier a demandé de l'aide.

Citer
Ayant ça en tête, le "Manuel" semble être un pur produit de l'esprit du forum, alors que j'attendais un pur produit de l'esprit du site.
Personnellement, j'approuve pas ce guide car il est plus trop à jour. De plus, il a été dit et redit que ce guide devait être refait et amélioré. Donc, qu'attendez vous ?

Citer
Considérer que tous les fanfiqueurs sont des hooligans obtus et encrassés, rebelles à toute discipline, je m'en foutistes, rigolards, nuls et fiers de l'être... Et bien je suis un peu triste que l'on puisse le penser sincèrement si ça constituait non une opinion mais le fruit d'une expérience réelle et vécue...

Pourtant, certaines personnes en dehors du cercle de fanfictions considèrent que ceux qui écrivent des fanfictions ne sont pas de réels auteurs car ils utilisent des personnages déja crées, des univers déjà établis et que c'est "trop facile". Et qu'une fanfiction même très bien écrite, ce n'est *que* de la fanfiction. Le danger des "fanfictionneurs" ce sont les auteurs qui n'ont jamais mis les pieds dans le domaine de la fanfiction,qu'ils ne s'y connaissent rien ou qu'une fois édité dans le cercle classique, crachent dessus et font comme s'ils n'avaient jamais écrit une fanfiction.

C’est très difficile pour des auteurs de fanfictions de se justifier sur leur travail à des personnes qui ont des préjugés ou qui ne pensent que "si tu écris, pourquoi ne pas écrire des trucs originaux et les faire publier ?". C’est difficile d’expliquer pourquoi écrire sur des personnages déjà tout fait est plaisant et qu’on n’en demande pas plus. Et que c’est l’échange avec la communauté qui est important.

Néanmoins, il faut tout pour faire un monde.

Personnellement, je me suis bien plus pris dans la gueule par des personnes ayant fait des études sur le domaine littéraire, l'écriture, l'édition, le domaine scenaristique que par des auteurs qui écrivent 800 mots sur deux personnages entrain de se faire des câlins. Le ton condescendant et le caractère sacré de l'écriture sont nettement plus présents chez ce genre de personnes qui se pensent supérieurs parce qu'ils ont fait des études appropriées que chez un auteur lambda ou un simple forumeur un peu acariâtre. 

edit : on est en 2015 et je me relis toujours pas avant de poster.
« Modifié: 26 mai 2015 à 08:26:56 par Marth »
Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Hors ligne AuBe in Arcadia

  • Capitaine
  • Membres d'honneur
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1010
  • Sexe: Femme
  • Et in Arcadia ego
    • https://ficsinarcadia.wordpress.com/
Re : Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #17 le: 26 mai 2015 à 08:30:24 »
Ce que je ne sais pas, c'est si prendre japonais seconde langue et se farcir des litres d'animes et de BD c'est la condition sine qua non pour être un tant soit peu "considéré" et respecté...
Et j'ajouterai par ailleurs (même si mon collègue du dessus a été un plus rapide que moi) : ici c'est un forum de vieux. S'y accrochent des dinosaures qui faisaient de la fanfiction à l'époque des modems 56k, faisant référence à de vieux fandoms et utilisant (ou plutôt n'utilisant plus depuis belle lurette) un vieux guide.
Le côté clanique n'est pas une question de connaissances pointues de japanime. C'est une question générationnelle. ^^
"Un des gars des arrière-cuisines m'a appris que toutes les toilettes de l'étage tesseractique se sont changées en moutons hier. J'aimerais bien voir ça."
Allez les mages ! Pratchett


Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #18 le: 26 mai 2015 à 08:54:32 »
Il me semble qu'un détour sur le net, dans certains sites/guides, on peut y trouver des nettement plus cinglant et pédant que celui-ci.
Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Hors ligne DragonaChainsaw

  • Drake Chainsaw
  • Trilogie
  • ****
  • Messages: 690
  • Sexe: Femme
Re : Guide de l'auteur de fanfiction : propositions, idées...
« Réponse #19 le: 26 mai 2015 à 08:56:46 »
Je crois bien en avoir lu un plutôt insultant un jour, je ne sais plus exactement quand... Celui-là est cinglant, mais celui que j'avais trouvé était bien pire.