Auteur Sujet: La réforme ortographique  (Lu 4434 fois)

neuro

  • Invité
La réforme ortographique
« le: 06 février 2016 à 07:17:24 »
Une question qui fait polémique!!

Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : La réforme ortographique
« Réponse #1 le: 06 février 2016 à 07:33:47 »
Cette réforme orthographique date de 1990 !

Elle est simplement mise en avant maintenant pour que les manuels scolaires s’alignent ENFIN avec elle (ça va faire plus de 25 ans quand même, zût !..)
L’ancienne orthographe est toujours acceptée. Chacun fera comme il le souhaitera.

Les accents circonflexes qui disparaissent ne concernent que les mots avec des les lettres û ou î comme reconnaître qui peut être écrit « reconnaitre ». (j’insiste sur le PEUT car ce n’est pas «  IL DOIT être écrit de cette manière, c’est “il peut dorénavant être écrit de cette manière”. Néanmoins, les écoles préconiseront la deuxième orthographe, la rectifiée donc “reconnaitre”.

Cela concerne les mots en û et en î qui ne possèdent pas d’homonymes comme le cas de “sûr” et “sur” qui, si jamais il perd son accent circonflexe, perdra son sens et la compréhension du dit mot.

Et non pas “être” qui deviendrait “etre” c’est absurde. Les accents ne disparaissent pas dans ce cas-là.

Maître devient Maitre par exemple certes, mais cela était déjà le cas avant.

Pour le reste, les traits d’union ou les mots “simplifiés” ça ne changera strictement rien au fait que les adultes ou adolescents ou enfants auront toujours beaucoup de mal avec l’orthographe. La rectifiée ou pas.

« Modifié: 06 février 2016 à 07:42:00 par Marth »
Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Eclair_Bleu

  • Invité
Re : La réforme ortographique
« Réponse #2 le: 06 février 2016 à 07:46:36 »
En effet, la réforme date de 1990. Mais personnellement, j'aurai préféré ne pas l'avoir connu.

Après, comme l'a dit Marth, y'a pas à tortiller du cul, étant donné que l'ancienne orthographe sera toléré. Le meilleur moyen pour se battre contre (si on est contre), c'est de continuer a écrire le français que l'on a appris jusque là et à enseigner ce français et pas un autre à nos enfants.

Après, moi, si on me retire les accents circonflexes, j'ai l'impression qu'on me retire les tons en chinois (sans les tons: cheval, maman et est-ce que se prononcent de la même manière. Pareillement, dormir et raviolis aussi). Et c'est la raison pour laquelle je ne compte pas appliquer cette réforme.

Maintenant, on ne pourra plus dire que l'on jeûne ni que l'on est sur de quelque chose sans qu'on nous regarde bizarrement. vous ne voyez pas de quoi je parle ? Alors sortez un peu sur facebook. Les coups de gueulent fusent de partout

Après, y'a certaines simplifications de mots que je trouve juste connes. Genre nénufar, portemonnaie et ognons...
...
Ognons...
...
J'ai besoin d'en dire plus ?

Zut ! C'est comme si j'écrivais Bofaurt ! Je me ferai taper par Oldie !
« Modifié: 06 février 2016 à 07:50:11 par Eclair_Bleu »

Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : La réforme ortographique
« Réponse #3 le: 06 février 2016 à 07:56:30 »
Le cas de nénufar est un mauvais exemple.
Je fais un copier/coller d'antidote qui expliquera mieux que moi :
Citer
Remarque. — Le mot nénufar a été emprunté au latin médiéval nenuphar au xiiie siècle. L’ancien français, qui utilisait une écriture plus ou moins phonétique, écrivait ce mot avec un f ; la graphie ph est apparue en moyen français pour se rapprocher de la graphie latine. C’est cette dernière graphie qui a prévalu depuis lors. La graphie en f a toutefois toujours été privilégiée par le dictionnaire de l’Académie française jusqu’à son édition de 1935 et est, de plus, recommandée par les rectifications orthographiques de 1990.
Le latin médiéval nenuphar provient de l’arabe nīnūfar, dont la transcription ne comporte pas de ph. Le ph aurait été introduit par erreur : les lettrés de l’époque auraient pris ninufar pour un mot grec, comme l’est nymphaea, son synonyme. Une erreur compréhensible, puisque la majorité des mots étrangers qui ont pénétré en latin provenaient du grec, dont le son [f] était transcrit par la graphie ph (qui rappelait l’ancienne prononciation en [p] aspiré d’avant l’ère chrétienne).

En gros, Nénuphar revient à sa graphie originelle. Il y a rien de scandaleux là-dedans.

Et pour "jeûne", pour la dernière fois, il ne perdra pas son accent circonflexe car il possède un HOMONYME : jeune.
Tout comme sur et sûr.
"Même" continuera à s'écrire "même" car les "e" accent circonflexe ne sont pas concernés.

Les mots ayant un homonyme garderont leur accent circonflexe. Ceux qui n'en possèdent pas comme mon exemple 'reconnaitre" le perdront. C'est tout.

Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Eclair_Bleu

  • Invité
Re : La réforme ortographique
« Réponse #4 le: 06 février 2016 à 08:06:23 »
Tu m'apprends quelque chose pour le nénufar, merci ^^ (méheuméheu je trouve ça mocheuuuu)
Nice pour les homonymes, je savais pas pour ça non plus. Un grand soulagement ^^

Je peux utiliser l'argument de la fierté nationale et du souhait de conservation du patrimoine culturel français sans me faire taxer d'Eric Zemmour ? :siffle:

Hors ligne AuBe in Arcadia

  • Commandant
  • Membres d'honneur
  • Prix Femina
  • ******
  • Messages: 1108
  • Sexe: Femme
  • Et in Arcadia ego
    • https://ficsinarcadia.wordpress.com/
Re : Re : La réforme ortographique
« Réponse #5 le: 06 février 2016 à 08:14:44 »
Tu m'apprends quelque chose pour le nénufar, merci ^^ (méheuméheu je trouve ça mocheuuuu)
Je peux même t'apprendre quelque chose sur l'ognon, si tu veux :

Citation de: wiki
En ancien français, le graphème -ign- notait le n palatal : besoigne (« besogne »), estraigne (« étrange »), montaigne (« montagne »), etc. avant d’être simplifié en -gn-. Nous gardons trace de l’ancienne notation dans seigneur et oignon.
Tu écris encore "besoigne"? Alors pourquoi donc écrire "oignon" ?
Et un raton laveur.


Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : La réforme ortographique
« Réponse #6 le: 06 février 2016 à 08:24:12 »
De vous à moi, d'ailleurs, mon premier réflexe quand je dois écrire "oignon" c'est 'écrire "ognon" puis me dire "ah non, y a un 'i' quelque part mais je sais jamais où".
Bref, pour ce mot, pour moi, c'était une graphie compliquée. Une exception àlanoix. Et je pense que la langue française possède assez d'exceptions comme ça. Vraiment.

D'ailleurs pour les mots composés, y a que moi qui pleure quand on doit mettre un mot composé au pluriel ? genre, qu'est ce qui se met au pluriel, qu'est ce qui reste invariable...Quand est ce qu'il faut tout accorder ou pas accorder. Bref. C'est bien aussi pour les nerfs que certains mots perdent leur trait d'union.


D'ailleurs, où étiez-vous quand "poëme" est devenu "poème" ?
Quand "collége" est devenu "collège" ?
Quand "complétement" est devenu "complètement" ?

Ha, les changements de sens d'accents hein, ça aussi c'est drôle. Très drôle.
« Modifié: 06 février 2016 à 08:35:36 par Marth »
Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Hors ligne QCTX

  • Orson Scott Card
  • Reviewers
  • Prix Goncourt
  • ********
  • Messages: 3866
  • Sexe: Homme
  • Haruhi Ackbar !
    • http://qctx.free.fr/textes/HOWTO/howtosom.htm
Re : La réforme ortographique
« Réponse #7 le: 07 février 2016 à 04:42:20 »
Désolé, mais j'ai un circonflexe dans mon prénom, vouloir le retirer, même seulement sur certain mots, c'est une déclaration de guerre en bonne et due forme.
Mais bon, venant de la part de types qui écrivent cédérom et costumade, que peut-on espérer...
- Ha, et j'adore ta façon de parler aux newbies. Ca me rassure quand à ma prétendue "violence verbale". - QCTX, chieur.
- Les fruits pourris ne tombent pas de l'arbre sans être un peu secoués. Après seulement ils peuvent espérer germer et devenir une plante saine. - Aka

Hors ligne Aya Völsunga

  • Revieweuse méchante à la retraite
  • Prix des lecteurs
  • *****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
    • http://www.ayanoyume.com
Re : La réforme ortographique
« Réponse #8 le: 07 février 2016 à 08:49:49 »
Ah merci Marth pour tes explications et mises au point.

C'est fatiguant de lire/entendre des bêtises partout, parce que des journaleux ne savent pas faire autre chose que des articles aux titres à la noix, genre "p*** à clic" "L'accent circonflexe va disparaître !" et que les gens ne lisent qu'en diagonale. L'orthographe rectifiée, les programmes scolaires en parlent depuis ceux de 2002 où nous, instit', sommes fortement invités à l'appliquer. Les manuels ne s'y sont mis que récemment et encore, ce n'est pas de cette année, mais depuis deux-trois ans. Mais comme d'hab, les médias grand public découvrent l'eau chaude quinze plombes après. Faut bien trouver quelque chose de nouveau à dire. Tss. Et dire que cela faisait des semaines que je n'avais pas écouté la radio française, je n'ai pas été déçue !


L'accent circonflexe lui-même avait eu du mal à rentrer dans les mœurs. L'émotion que provoque sa disparition sur certains mots est amusante quand on sait ça.

Cela ne change pas grand chose, à vrai dire. Prenons un manuel de CE1 de 128 pages. Seuls 21 mots changent.

Ça, c'est du changement !

Hors ligne OldGirlNoraArlani

  • Mythe en pullover
  • Correcteurs
  • Prix Femina
  • ********
  • Messages: 1425
  • Sexe: Femme
  • Sa place est dans un musée
    • http://alorrai.wix.com/noraarlani
Re : La réforme ortographique
« Réponse #9 le: 07 février 2016 à 08:52:07 »
Spécial dédicace pour Éclair Bleu
qui ose m'interpeler sur un sujet pareil, alors que la France a des vrais problèmes.  :P

C'est pas ce que vous croivez, un film avec Peter Syntax et John Fotdakor. Plus de 200 fautes de grammaire en deux heures.

https://www.youtube.com/watch?v=zoWjTiDtlQg


Je salue Aya qui m'a transmis le document en véritable visionnaire, il y a plusieurs semaines de ça, pendant que je lui pointais impitoyablement ses cirques cornflakes obstinément manquants.  ::)


Mon avis est résumé déjà plus haut.
Quand dans une fic, j'en suis à pointer un problème de tiret ou de circonflexe, c'est qu'on peut se permettre de fignoler.

Les trucs navrants, c'est dans la grosse grammaire qui tache, notamment les temps de conjugaison qui ne sont pas sus.
- Les verbes carrément pas conjugués (ils partir)
- La première personne du pluriel au passé simple remplacée par la 3e : nous arrivèrent
- Les verbes inventés construits sur le premier groupe (parce que c'est le seul connu) comme le célèbre verbe rier, au passé simple : il ria.
- L'incapacité à faire la différence entre un imparfait, un infinitif du 1er groupe, et un participe passé (passait - passer - passé)
- La confusion entre le passé simple et l'imparfait (particulièrement quand on s'obstine à écrire à la première personne du singulier au passé simple - en mode "je").
- L'impératif (qui est toujours flingué)
- Le conditionnel et le futur qui entretiennent eux aussi des rapports troubles.
Là oui, il y a du gros problème bien plus lourd que le tiret dispensable dans le mot week-end.

Les fautes d'accord et de genre : des pluriels pas mis, des adjectifs féminins avec un nom masculin ou l'inverse. Le sujet au pluriel le verbe mis au singulier... et compagnie.
Les adjectifs en -al (normal, banal) qui se récoltent un féminin, sans que ça fasse sourciller.
Ne pas être capable de discerner les homophones : c'est, s'est, ces, ses. D'aucuns pourraient penser que ce n'est pas grave. Moi ça me semble pire, car ne pas savoir reconnaître si quelque chose est un verbe ou pas et si ça fait sens dans la phrase... Euh...

L'orthographe est finalement LOIN derrière, en volume... La faute d'orthographe pure qui consiste à ne pas savoir écrire un mot, est beaucoup moins fréquente, vraiment.

Donc de mon point de vue, c'est pas une réforme de l'orthographe qu'il faudrait engager, c'est celle de l'apprentissage de la grammaire.

OldGirl
Les fics d'OldGirl

"Ouais. Le FBI. Bien sûr. Avec des pseudos aussi cons et une plaque en toc. Ces mecs vous prennent pour un jambon."
Madame rêve, Reimusha

neuro

  • Invité
Re : La réforme ortographique
« Réponse #10 le: 07 février 2016 à 11:54:33 »
Si je peux donner l'avis de quelqu'un qui a du apprendre la langue française à partir de ses 10 ans, il est vrai que celle-ci est assez difficile. Comparé à l'anglais, qui est assez simple, le français se montre compliqué sur les temps, les verbes irréguliers, mais aussi les accents!! A partir du moment où la supression d'un accent ne dénature pas le sens d'une phrase je pense que cela n'est pas la fin du monde.                                            Neuro

Hors ligne AudreyAzura

  • Trap yuriiste
  • Nouvelle
  • **
  • Messages: 190
  • Sexe: Femme
    • http://www.studio-shaft.fr
Re : La réforme ortographique
« Réponse #11 le: 07 février 2016 à 13:45:54 »
Personnellement, rien ne me choque dans ces orthographes. Je continuerais très probablement d'écrire avec les anciennes graphies, parce que j'ai été éduqué comme ça, mais il y a un fait, derrière : OUI, le français EST trop complexe, de manière complètement illogique et inutile. Nous avons déjà une quantité monstrueuse de temps, dont la moitié ne sont plus ou mal utilisé, alors qu'ils ont tous un sens très précis, et vous trouvez que c'est vraiment sympa pour les élèves d'en plus leur imposer d'autres couches d'apprentissages de choses qui n'ont par contre aucun intérêt ? Je sais qu'on aime voir les autres subir ce qu'on a vu, mais si ça permet au final d'avoir une langue plus logique, je suis loin de dire non.

Je vous renvoies également à cet article, qui amène des points de réflexions très intéressants, même si je trouve l'auteur un peu trop extrême par moment : http://lachaisepliante.canalblog.com/archives/2016/01/29/33287865.html

Sincèrement, arrêtez de vous exciter pour pas grand chose : ce n'est pas un nivellement par le bas, ce n'est pas quelque chose de nouveau, c'est juste quelque chose de complètement logique et qui nous permettra d'avoir peut-être une langue qui tient un peu plus la route.

Comparé à l'anglais, qui est assez simple
Hahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha.
Désolé. Mais, sincèrement, tu préfères que je commence par "enough" ([ɪˈnʌf], prononcé à peu près inowf), woman ([ˈwʊmən], prononcé grossière woumann) et son pluriel women ([ˈwɪmɪn], prononcé à peu près wiminn), coward ([ˈkaʊəd], quasiment prononcé cawowd) ou encore un autre ? L'anglais est quand même une des rares langues dans lesquels il est très dur non seulement d'écrire un mot si tu ne l'as jamais vu écris auparavant, mais où il est encore plus dur de lire un mot que tu n'as jamais entendu prononcé. Non, orthographiquement, l'anglais est une horreur. Je te renvoies à ghoti (que j'ai d'ailleurs utilisé pour le début de ce paragraphe).
The two Alices are not books for children, they are the only books in which we become children.
- Virginia Woolf

Faire tales are more than true : not because they tell us that dragon exist, but because they tell us that dragon can be beaten.
- GK Chesterton

Hors ligne Marth

  • Lord
  • Membres d'honneur
  • Prix Renaudot
  • *******
  • Messages: 2342
  • Sexe: Homme
    • https://www.fanfiction.net/u/2742116/
Re : Re : La réforme ortographique
« Réponse #12 le: 07 février 2016 à 14:09:21 »
Si je peux donner l'avis de quelqu'un qui a du apprendre la langue française à partir de ses 10 ans, il est vrai que celle-ci est assez difficile. Comparé à l'anglais, qui est assez simple, le français se montre compliqué sur les temps, les verbes irréguliers, mais aussi les accents!! A partir du moment où la supression d'un accent ne dénature pas le sens d'une phrase je pense que cela n'est pas la fin du monde.                                            Neuro
Bitch please.
Je suis passé de l’allemand en langue maternelle au français dans mon enfance. Je partais avec une très bonne base question p**eries en conjugaison et en grammaire. Néanmoins, le Français se défend très bien question exceptions et règle-à-la-con.
La langue anglaise me semble être une p**e déguisée aussi. Genre, ça semble facile, mais plus on creuse plus on trouve des choses pas logiques. (Je ne parle pas l’anglais donc je ne peux pas trop l’ouvrir... bon AudreyAzura l’a fait pour moi)

Mais ce n’est pas parce qu’une langue est compliquée pour certains qu’elle doit obligatoirement devenir « plus accessible » dans le sens "la rendre très très très facile, sans règle, sans contrainte, sans rien du tout".

On parle plus d’harmonisation de la langue que vraiment la rendre plus « simple » ou « réduire sa richesse ».

D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, beaucoup ont mal lu (ou simplement pas lu du tout) comme l’a dit Aya, cette réforme et ont commencé à balancer des fausses informations et des rumeurs. Sans rire, j’allais péter un câble au sujet du RT si célèbre de « jeune et jeûne ». Et même certains croyaient qu’on supprimait le subjonctif imparfait, car celui-ci utilise des accents circonflexes pour se démarquer du passé simple (entre autres, pour la troisième personne du singulier). Il n’a jamais été question de cela. Les accents circonflexes ne disparaissent pas comme certains sites avides de trafic l’ont fait croire — et je trouve cela malheureux. Ils sont effacés sur certains mots précis dans des cas très précis et le reste, ça reste comme cela.

Le plus drôle dans cette histoire ce sont tous ces gens qui se positionnent soudainement grands défenseurs de la langue française, « anti-réforme 1990, rebelllitude over 9000, fuck l’Académie française, tu n’auras pas les accents circonflexes ! » alors qu’ils ont déjà adopté sans le savoir la graphie rectifiée.

L’Académie française demande d’utiliser le terme « mot dièse » pour « hashtag » ou « courriel » pour « email » ou « pourriel » pour « spam ». Est-ce que quelqu’un le fait ? Je ne crois pas.

Ce qui va changer avec cette réforme cela ne nous concerne pas, car on est déjà sortis du cycle scolaire ou de l’apprentissage du français.

Oh et j’en ai eu marre de lire des trucs genre « Adieu accent circonflexe, tu as été utile pour les smiley ^^ » NON. Mais lisez la pinaise de réforme au lieu de raconter des âneries.

Le verbe « brûler » devient « bruler » et vous savez quoi ? j’oublie toujours ce ***** d’accent circonflexe sur le « u » du coup, ça m’arrange bien. Voilà.
« Asseoir » devient « assoir » ? En même temps, ce « e » dans le verbe est bizarre, non ?
« Soûler » ou « Saouler » ? Ah bah, c’est « souler » maintenant. En même temps le « a » dans l’autre graphie, c’était aussi bizarre.

Après, y a bon nombre de graphies qui s’expliquent via l’origine des mots (comme l’a souligné Aube avec « besoigne »/" besogne ») ou par le latin ou par le grec. Mais est-ce que tout le monde a fait latin et grec à l’école ? Je ne crois pas.

La seule chose qui m’a aidé pour l’orthographe c’est la lecture. Y a que ça qui marche. Lire et encore lire. (Et pas des fanfictions, j’entends même si c’est tentant quand on a de bons auteurs dans le viseur.)

Personnellement, il y a des règles de grammaire qui me semblent toujours aussi ardues. Je parlais du pluriel de certains mots composés au-dessus, mais j’ajoute aussi les accords des adjectifs de couleur, les accords ou l’invariabilité des verbes pronominaux dans certains cas.
Même si j’ai une orthographe plutôt bonne, je vais toujours me casser la gueule sur la concordance des temps OU un accord complexe grammatical susnommé.


Et puis bon, la réforme date de 1990. ça fait un peu « ramoloss » de s’énerver ou de s’indigner maintenant. Peut-être même qu’une bonne partie des indignés de cette réforme n’était même pas né quand elle a été adoptée.

Je me dis que tant que l’orthographe traditionnelle est toujours acceptée avec la rectifiée et pas considérée comme « une faute », je m’en fiche du reste. Oui, je vais certainement lever un sourcil circonspect en lisant des nouveaux textes avec l’orthographe rectifiée en me demandant si ce n’est pas une faute (parce que des livres édités qui possèdent des fautes d’orthographe, cela arrive malheureusement..). Je vais sans doute devoir passer un mouchoir sur mes larmes de sang en lisant certains articles de journalistes et d’autres qui sont les premiers à massacrer la langue française en public (est-ce qu’on peut parler des expressions que le journalisme a inventées et utilise et qui sont de grosses fautes ? Du genre « Au jour d’aujourd’hui — triple pléonasme —, “incessamment sous peu” et d’autres ?).

Je dis que les plus à plaindre ce sont les professeurs de Français, qui eux, vont devoir s’arracher les cheveux avec tout ce bordel. Entre les puristes qui n’ont aucune envie d’appliquer la réforme et ceux qui s’en foutent...

edit : il est 2heures et je fais pleeeein de fautes yeah.

edit 2 : j'ai parlé du verbe "brûler" mais je viens de me rendre compte de mon ignorance par rapport à la présence d'un accent circonflexe sur le mot "cout"(coût). Il y en avait un...?  :-\
« Modifié: 07 février 2016 à 14:36:42 par Marth »
Qui est le plus fou des deux, le fou ou alors le fou qui le suit ?

Hors ligne OldGirlNoraArlani

  • Mythe en pullover
  • Correcteurs
  • Prix Femina
  • ********
  • Messages: 1425
  • Sexe: Femme
  • Sa place est dans un musée
    • http://alorrai.wix.com/noraarlani
Re : La réforme ortographique
« Réponse #13 le: 20 novembre 2018 à 23:06:06 »
Tenez,

je me plaignais qu'on ne réformait pas vraiment l'apprentissage de la grammaire dans cette branche... Et bien, je viens de lire ce matin un article du Figaro qui évoque la nouvelle version intégralement remaniée, repensée, du Grevisse du collège (niveau 6e à 3e).

Apparemment, ça ferait un tabac (restons prudents, c'est peut-être une manœuvre pour booster les ventes). A bas l'austérité des autres ouvrages estampillés Grevisse (à peu près aussi "overflyés" que les Littré) ! Ne voulant ni décourager ni ennuyer, ils ont sorti les crayons de couleur, les petits dessins et les explications qui tiennent sur deux pages.  :D
(En même temps j'ai rarement l'occasion d'ouvrir un manuel scolaire du collège, ils sont peut-être tous comme ça).

Cette fois, la réflexion a été conduite plutôt en partant des fautes tout le temps commises qu'en partant (comme à l'ordinaire) des exceptions de la langue française et l'orthographe n'est forcément séparée de la grammaire.
J'irai bien me le feuilleter en live pour vérifier si c'est aussi complet et clair qu'on le dit (j'ai parcouru tout le sommaire et quelque pages grâce à un aperçu dans Google Books :

Le Grevisse du collège

Alors, lycéens, étudiants, adultes planqués qui n'avez toujours pas dépassé votre niveau scolaire, mais qui avez pourtant le désir d'écrire, pour moins de dix balles, vous avez une splendide occasion de passer un gros coup de truelle sur vos sempiternelles "lacunes" (voile pudique jeté sur le Grand Canyon) :D
Un beau geste, dépassez le niveau des lecteurs.

Voici ce que je me tape à valider :  ;(

Bonjour La personne qui a écrit ce ci peut continuer a écrire la suite SVP. J'ai adorée
("Pas si pire", en comparaison...)

Je trouve que ce que tu fait est très bien. Pour l'instant je suis captivé par le récit et j'attend impatimpatiemment de lire la suite. Le seul bémol c'est que l'envi de lire la suite de l'histoire m'empêche De faire mes devoirs.
(Oh non !)

Intéressant j'espere que leq chapitre seront long est pis j'adore les gale il n'y a pas beaucouo de fanfic les consernant je trouve.

(Championne toutes catégories. N'a jamais entendu parler de la ponctuation non plus...)

OldGirl
Les fics d'OldGirl

"Ouais. Le FBI. Bien sûr. Avec des pseudos aussi cons et une plaque en toc. Ces mecs vous prennent pour un jambon."
Madame rêve, Reimusha